lundi 27 octobre 2014

Etienne VALTON n'est plus


Bonneterie Valton et sa marque PETIT BATEAU - Troyes

"Maman les p'tits bateaux qui vont sur l'eau..."
La célèbre Marinette dessinée par Beatrice Mallet

Une des toutes premières "réclame" de Petit-Bateau dans Lectures pour Tous, années 1920

Qui mieux que Valton et sa célèbre marque PETIT BATEAU incarne la Maille à Troyes ?
Tous les détails sur PETIT BATEAU et son illustratrice fétiche Beatrice MALLET rendez-vous sur le blog : Le blog de Beatrice Mallet

vendredi 17 octobre 2014

Bonneterie des ANCIENS ETS BOULY - TROYES

ANCIENS ETS BOULY - 1927

JERSERIS PARIS - JERSEY BAS
TISSAGE ET BONNETERIE DE TROYES : USINES :TROYES - AUBE ; VITRY SUR SEINE
ANCIENS ETS BOULY : USINES : MOREUIL - HARBONNIERES / SOMME

Bonneterie Anciens Ets BOULY - Marque des BAS JERSERIS - TROYES

Les usines de MOREUIL et d'HARBONNIERES - 

TROYES, 43 rue de la Mission


Le 30 juillet 2012, un correspondant donne les précisions suivantes, merci à lui :
Les Anciens établissements Bouly passèrent sous contrôle de "Tissage et Bonneterie de Troyes". Le siège social était à Paris, 6 rue de Hanovre et l'usine à Troyes 43 rue de la mission. La marque déposée était "Jerseris". Marc Pilot, Mémoire du Santerre, Moreuil 
Posted by Picasa

mercredi 8 octobre 2014

Bonneterie Poron Troyes - A l'origine d'ABSORBA

A l'origine d'Absorba, des publicitaires parisiens

Tout commence à la fin des années quaranteLes Guitton, publicitaires parisiens, se déplacent régulièrement à travers le monde. A l’affût de la moindre nouveauté, le couple découvre un concept de couche très original aux Etats-Unis. A cette époque, le change s’effectue avec une couche lavable en tissu, dans laquelle on place une pointe de coton. Irritations et fesses rouges sont monnaie courante. Pour lutter contre ce phénomène, les Américains ont ajouté à la couche habituelle un lange isolant. Du coup, la peau du bébé reste bien au sec.
Les Guitton voient là une opportunité de marché pour la France. Ils suivent leur intuition et, en 1949, ils reviennent dans l’Hexagone avec leur trouvaille. Ils déposent aussitôt la marque Absorba, un joli jeu de mots pour ces habitués du verbe. Ils s’adressent à un grossiste parisien du Sentier pour fabriquer et commercialiser ces couches modernes et révolutionnaires. Celui-ci charge la société Poron, située à Troyes – alors capitale de la maille –, de la production. Un lange en tissu Rhovyl, réalisé à partir de fibres imperméables, est donc ajouté à la couche absorbante traditionnelle. Et c’est un immense succès ! L’explication est simple : nous sommes en plein baby-boom et les couches sont vendues dans des boîtes bleues triangulaires… difficile de les rater !

1954 : cession de la marque à Poron
L’usine tourne à plein régime et le fabricant de textiles profite de cette pépite pour conquérir le monde. Des filiales sont créées en Thaïlande, aux Etats-Unis…Une première ligne de pyjamas pour bébé est lancée, avant d’évoluer vers les vêtements et sous-vêtements, une des premières spécialités de l’usine. Celle-ci, devant le succès d’Absorba, cède en 1972 ses ateliers de confection pour adultes afin de concentrer son énergie sur les enfants de la naissance à l’adolescence. Toujours dans les années soixante-dix, Absorba change de logo : le O devient une pâquerette colorée qui symbolise la beauté, la douceur et l’innocence d’un enfant. Côté création, les stylistes s’inspirent des grands couturiers, comme la célèbre saharienne d’Yves Saint Laurent par exemple.
Absorba : le leader mondial de la layette
Confronté à des difficultés économiques, le groupe Poron est racheté en 1991 par Zannier, spécialiste de la mode enfantine. Si les vêtements Absorba sont toujours dessinés et gérés à Troyes, ils ne sont plus totalement “made in France”. Les sous-vêtements sont majoritairement fabriqués en Europe de l’Est et les vêtements en Asie du sud-est. Depuis son rachat, Absorba a sorti plusieurs lignes aux couleurs pastel et aux noms évocateurs de douceur : Câlins ciel, Bisous roses, Amour. Ses pyjamas en velours, “dors-bien”, bodys et vêtements pour les 0-4 ans sont de véritables best-sellers. Absorba est le leader mondial de la layette avec 18 millions de pièces vendues par an, aussi bien en boutiques qu’en grande distribution, dans quarante pays.  C’est la première marque européenne pour enfants en Corée du Sud ! Absorba poursuit son opération séduction. En 2007, elle a lancé un trousseau bio et en 2011, une ligne de puériculture. Dans le même temps, Mlle Louise, Octave et Martin viennent de faire leur apparition dans l’univers des doudous. 
Rose LARCAT -  Crédit photo : Absorba  - 10 mars 2014